Community manager

Community Manager
Community manager
Sommaire

Dans le monde numérique en constante évolution, le rôle du community manager est devenu crucial pour les marques, les entreprises et les organisations de toutes tailles. Chargé de construire, d’animer et de gérer les communautés en line, ce professionnel du web joue un rôle pivot dans la stratégie digitale, la communication et le marketing en ligne. Cet article détaille la fiche métier du community manager, en explorant ses missions, ses compétences et qualités requises.

Études pour devenir community manager

Dans le secteur de la communication et du marketing digital, les parcours d’études post-baccalauréat offrent un large éventail de formations adaptées aux besoins du marché du travail. Dès le niveau bac +2, des opportunités professionnelles peuvent se présenter aux titulaires d’un BTS en communication.

Cependant, la tendance actuelle favorise les diplômés de niveau supérieur, notamment bac +3 avec des formations telles que le BUT en information-communication, spécialisé en communication des organisations ou en information numérique, ainsi que des licences professionnelles en e-marketing. Les cursus bac +4 et bac +5, incluant les masters et les diplômes d’écoles spécialisées en communication, e-commerce ou issus des Instituts d’Études Politiques (IEP), sont particulièrement recherchés pour leur expertise approfondie.

Le niveau bac +6, avec des mastères spécialisés en marketing management et digital ou en stratégies digitales et data marketing, représente le sommet de cette formation académique, ouvrant la porte à des postes stratégiques dans le secteur. Ces parcours diversifiés préparent efficacement les étudiants aux défis et aux opportunités de carrière dans l’univers dynamique du marketing et de la communication digitale.

Les missions du community manager

Le community manager joue un rôle essentiel dans le développement et l’animation de communautés pour renforcer les relations avec différents publics tels que les collaborateurs, les clients et les utilisateurs. Sa mission débute par l’élaboration d’une stratégie de présence sur les réseaux sociaux, visant des objectifs variés comme l’amélioration de la notoriété de la marque, la gestion de l’e-réputation, ou encore la co-création de produits avec la communauté externe.

Ce professionnel engage le dialogue sur diverses plateformes, propose des contenus adaptés et réalise une veille constante sur les nouveautés digitales et les tendances du marché pour anticiper toute crise potentielle.

Community manager

Les missions clés du community manager incluent :

  1. Développement de la notoriété de la marque:
    • Veille permanente sur les communautés en ligne.
    • Création des valeurs communautaires et définition des objectifs.
    • Suivi des indicateurs de performance.
    • Recrutement de nouveaux membres via des actions marketing ciblées.
  2. Animation de la communauté et renforcement de sa cohésion:
    • Faire des membres des relais d’information.
    • Lancer des discussions pour encourager le partage d’expériences.
    • Veiller à la qualité des interactions et modérer les contenus inappropriés.
    • Organiser des événements pour fidéliser et réunir la communauté.
  3. Support technique et fonctionnel:
    • Assurer la maintenance de la plateforme d’échange.
    • Coordonner les améliorations techniques avec les équipes dédiées.
    • Analyser le buzz marketing et suivre l’image de marque en ligne.
  4. Rapport et analyse:
    • Évaluer la satisfaction et les performances de la communauté.
    • Proposer des améliorations basées sur l’analyse des données.
  5. Veille stratégique:
    • Surveiller les tendances et les usages nouveaux sur le web.
    • Effectuer une veille concurrentielle et réglementaire.

 

Les compétences que doit avoir le community manager

Compétences techniques

  • Connaissance approfondie de l’environnement socioculturel de la communauté (codes, jargon, personnalités influentes).
  • Maîtrise des médias numériques (réseaux sociaux, blogs, forums, plateformes vidéo comme YouTube).
  • Utilisation efficace des outils de veille et d’analyse d’e-réputation.
  • Compétence en matière d’outils de mesure d’audience (Google Analytics, Xiti).
  • Bonne pratique des techniques de veille, de recherche, et d’enquête.
  • Maîtrise de l’anglais.

Qualités personnelles

  • Curiosité et sens de l’investigation pour trouver et dynamiser des sujets.
  • Diplomatie et écoute pour la modération et l’animation de la communauté.
  • Goût du contact et capacité à interagir constamment avec la communauté.
  • Capacité d’adaptation et aisance dans l’expression orale face à divers interlocuteurs internes.
  • Compétences rédactionnelles élevées et sens aigu de la communication.
  • Proactivité dans l’évolution du contenu, des objectifs, et de la plateforme.
  • Aptitude à l’analyse et à la synthèse pour les reportings et feedbacks internes.

Le métier de community manager exige une vigilance constante, car internet ne dort jamais. Pour éviter le risque de surmenage, il est crucial de savoir gérer son temps, utiliser des alertes, et organiser son espace de travail avec plusieurs écrans si nécessaire. Cependant, il est important de savoir définir les priorités et déléguer certaines tâches pour maintenir un équilibre sain.

Toujours un pas devant, le community manager doit innover sur les réseaux sociaux pour se distinguer. Avec l’évolution rapide des plateformes, comme l’essor de Snapchat et Instagram, et la préférence croissante pour la vidéo, il est essentiel de s’adapter et d’explorer de nouveaux formats pour capter l’attention.

Le rôle s’étend également en interne : selon l’organisation de l’entreprise, le community manager peut collaborer avec divers départements comme la communication, le marketing, les ventes ou les ressources humaines. Il est souvent impliqué dans les réunions stratégiques et joue un rôle de formateur pour sensibiliser les employés à l’impact des réseaux sociaux.

Community manager

Salaire du community manager

La rémunération d’un community manager varie largement en fonction de l’expérience, de l’employeur, et des qualifications spécifiques. Pour un poste occupé à temps plein, les salaires annuels bruts oscillent entre 20 000 et 36 000 euros. Il est à noter que certains postes, notamment dans les petites structures, peuvent être proposés à temps partiel.

Au début de leur carrière, les community managers peuvent s’attendre à un salaire mensuel brut allant de 1 700 à 2 000 euros pour une base de 35 heures hebdomadaires. Les qualifications académiques et l’expérience préalable, comme un stage dans le domaine, peuvent influencer la négociation salariale.

Avec l’accumulation de l’expérience, le salaire d’un community manager peut atteindre entre 2 500 et 3 000 euros brut mensuellement. Le salaire médian en France pour ce rôle s’établit à environ 2 500 euros brut par mois, avec une tendance pour les grandes entreprises à offrir des rémunérations supérieures. Les professionnels chevronnés, capables de démontrer un impact significatif sur le développement de communautés en ligne pour d’autres marques, peuvent prétendre à des salaires plus élevés.

Perspectives d’avenir et évolution de carrière du community manager

Les perspectives d’avenir pour les community managers sont prometteuses, compte tenu de l’importance croissante des médias sociaux et du marketing numérique dans les stratégies d’entreprise. À mesure que les marques continuent d’investir dans leur présence en ligne pour engager et fidéliser leur audience, la demande pour des professionnels capables de naviguer efficacement dans l’univers des réseaux sociaux reste en hausse.

Les community managers ont l’opportunité d’évoluer vers des postes de responsabilité plus élevés, tels que Social Media Manager, Responsable de la Communication Digitale, ou encore Directeur du Marketing Digital, en fonction de leur expérience et de leur capacité à générer des résultats mesurables.

L’acquisition de compétences complémentaires, telles que l’analyse de données, le marketing d’influence, et la stratégie de contenu, peut ouvrir des portes vers des rôles plus stratégiques et consultatifs. En restant à l’avant-garde des tendances digitales et en développant une compréhension approfondie du comportement des consommateurs en ligne, les community managers peuvent aspirer à une carrière dynamique et enrichissante dans le domaine du marketing numérique.

Partager à votre entourage :
Salaire du community manager :

De 20 000 à 36 000€ brut annuel

Difficulté d'apprentissage 40%
Faciliter à trouver un emploi 65%
Formation Community Manager
Découvrez les meilleures formations du marché.
Besoin d'un consultant ?

On vous recontacte en 48h pour parler de votre projet !

Besoin d'un Community Manager près de chez vous ?

Nous vous présentons les meilleurs community manager par région.